mercredi 26 mars 2014

I falafel good



Comme je le confiais déjà ici, le falafel, 
je kiffe, alors voiçi comment faire...




Pssstpsstt j'ai oublié l'ail et l'oignon dans le mixeur, ne l'oublies pas, toi !





D'apres une recette trouvée


dimanche 9 mars 2014

Aaah, Mister Dam....

Le récit de mon escapade Amstellodamoise, en novembre, en dessins, enfumée ...















































"le cri"


mercredi 26 février 2014

Dinner aux Chouquet's

En vue d'une commande, j'ai réalisé une chouquette fourrée à la crème pâtissière au pamplemousse, surmonté d'une pastille de gelée d'orange sanguine. Un premier test, très concluant,dont voici le résultat en images, j'ai aussi révisé les meringues, vu qu'il me restait des blancs d'œuf . Vos avis sont les bienvenus, vos questions aussi.










mardi 25 février 2014

My fetish chicken

























je suis désolée pour la baisse de rythme de ces deux dernières semaines, pas mal de projets en route,
Une gastro qui m'a tuer,
Mais là, je me reprends, promis!






lundi 10 février 2014

La conscience patissière













Pour revenir sur les truc d'écolo-bobo-mentalo, je sais, c'est relou, 
mais il est urgent de revenir aux fondamentaux, 
et à force, on va ouvrir les yeux,
j'en suis sûre.

Bisous


Ps: Avez vous remarqué que vous pouvez voter en bas des articles? 





mercredi 5 février 2014

Street fighteuses


Aujourd'hui, j'ouvre twitter, et je tombe sur le hashtag #safedanslarue , ou les meufs expliquent comment elle font pour la jouer le plus discret possible, pour pas se faire emmerder dans la rue.
Ow my god me dis-je c'est quoi ces féministes en carton qui baissent la tête devant l'oppresseur ?!
Alors, à chaud, je réagis, sans remonter la source et le pourquoi ce # a été créé.
La personne que j'ai prise à parti m'a gentiment invité à fermer ma gueule et elle avait bien raison, j'ai ravalé mes certitudes et relu ma TL, et au fur et à mesure que je cliquais sur les liens, je me rendais à l'évidence:
 On a toutes vécu un truc traumatisant avec un connard de mec trop sur de lui, de notre vulnérabilité , de son prétendu pouvoir sur nous.
 On a toutes du à un moment ruser pour éviter une situation à risques, se rallonger la route de 3 bornes pour éviter un coin ou tu sais d'avance que tu va y avoir droit.
 Un calvaire, une pression permanente, machiste et agressive, conditionnés depuis tellement longtemps que même nos hommes , quand on leur relate nos mésaventures ont du mal à nous croire.
Donc voilà, à ma manière, avec leurs tactiques, les vôtres , mesdames, n'acceptons plus ça !
Si Madame G. me lit, qu'elle me pardonne pour ma méprise et mon emballement , moi qui un jour à Marseille ai montré mes dessous de bras poilus à un trop insistant pour le dissuader de venir me les lécher, je suis toute à votre cause , la preuve :



Ici d'autres infos à ce sujet.

Sois averti par mail dès que je pond un truc :